Général Pierre Semengue écrit à Eto’o Fils

Général Pierre Semengue écrit à Eto’o Fils

Dans cette correspondance, le Général Pierre Semengue rejette sa nomination au poste de Président du Comité Transitoire du Football Professionnel et exige la réhabilitation de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun.

Général Pierre Semengue écrit à Eto'o Fils
Général Pierre Semengue écrit à Eto’o Fils

Monsieur le Président,

Vous avez bien voulu m’accorder divers entretiens au cours desquels nous avons échangé sur la situation de la LFPC. Il m’a semblé que nous avions un accord de vue sur le fait que la LFPC n’étant pas dissoute, ainsi que l’attestent les sentences n:7513 et n:6783 du Tribunal Arbitral du Sport, il était de bon ton, que ses compétences en matière d’organisation des compétitions soient rétablies. C’est d’ailleurs le sens des démarches judiciaires entreprises sous l’ère de votre prédécesseur qui avait tout d’abord suspendu la Ligue avant de lui retirer les compétences d’organisation des compétitions.

Il m’a semblé dans votre discours que le dialogue et la sincérité constituaient la base de notre collaboration.

J’y ai été sensible et je reste attaché à ce que cette disposition louable demeure. Vous comprenez donc ma gêne lorsque, plutôt que de voir rétablir les compétences d’organisation des compétitions de la LFPC, je me trouve nommé, à la tête d’un Conseil Transitoire, institution ayant existé sous votre prédécesseur, et ayant été déclarée nulle par le TAS dans sa sentence n°6783 du 14 septembre 2020.

Du reste, ni la durée de ce Conseil, ni ses compétences encore moins ses ressources ne sont précisées. Cela laisse le sentiment qu’il s’agit d’une dissolution de la Ligue rendue ainsi au rang de simple outil technique de la FECAFOOT. Une telle posture heurte la légalité et mériterait d’être revue dans la sens d’un apaisement de l’environnement de notre football essoufflé par une décennie de batailles judiciaires. Il m’apparait donc impossible, faute de rétablissement des compétences de la Ligue, d’accepter la nomination au poste de Président du Conseil Transitoire crée par le Comité Exécutif.

Les compétitions n’ayant pas démarré, il conviendrait de convaincre votre Comité Exécutif de bien vouloir rétracter cette décision et demeurer dans la légalité que vous avez prônée depuis votre arrivée pleine d’enthousiasme à la tête de la FECAFOOT. Ce retour à l’orthodoxie motiverait encore plus grandement mon engagement à lancer les compétitions, d’organiser les élections en vue de choisir, à la fin de la saison, le futur Président de la LFPC qui devrait être légitimé par les urnes.

Dans attente de votre décision que j’espère conforme à nos échanges antérieurs et à la légalité républicaine, je vous prie de bien vouloir agréer, monsieur le Président, l’assurance de ma considération distinguée.

Général Pierre Semengue

Source: https://www.facebook.com

admin

Next Post

Pourquoi ceux qui croient en Dieu sont-ils moins intelligents que les autres ?

lun Fév 21 , 2022
Jean-Paul Pougala
Jean-Paul Pougala

Inscrivez vous à notre Lettre d'information

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :