THE POWER OF ONE

Concierge de la république

THE POWER OF ONE
THE POWER OF ONE

Je suis contre les coalitions en dictature. Et le Cameroun est une dictature – c’est à dire que même quand Biya perd, il reste à Etoudi. Deux fois déjà. Or tout politicien doit pouvoir mesurer son poids, pas son poids électoral vu que les élections sont fraudées de toutes les façons, mais sa force de frappe populaire.

War chest. Aux USA, avant les élections, celle-ci se mesure sur les fonds levés. Mais chez nous tout est gris, flou, désordonné à cause de la tyrannie, bref, tout le monde parle ou croit devoir parler. Les fonds levés évidemment sont secrets. Je sais, je ne suis candidat à aucun poste électoral, mais dis simplement mon point de vue. Et mon point de vue est le suivant: Maurice Kamto doit envoyer une carte postale a Paul Eric Kingue, parce que la rupture publique entre les deux à leur sortie de prison, a permis à chacun de voir avec exactitude la force de frappe de Maurice Kamto, et le lieu où cela était visible, c’est évidemment Ngouache.

Le deuil est le lieu de toute politique, et c’est au deuil que chacun a vu la solitude d’une part, et la multitude d’autre part. Autrement dit, Maurice Kamto était-il parti a Ngouache avec Paul Eric Kingue dans une même voiture qu’on n’aurait pas pu séparer, et donner des crédits ou crédits sont dus, et dire qui on applaudit. Kingue aurait agité sa main de la fenêtre de gauche, et Kamto de la fenêtre de droite. Il y’aurait eu cafouillage, quoi.

Leur divorce, avant qu’il ne soit marqué par des bavardages sur FB et dans les médias, était déjà en action a Ngouache, et ici, il a fait que chacun voie de ses propres yeux qui est qui, et qui peut quoi. Je dirai donc que Kamto peut envoyer une carte postale avec un GRAND MERCI, a Paul Eric Kingue. Un gros bouquet de fleurs dans son lit d’hôpital. On appelle cela en anglais, thank you note.

The Power of One.

Concierge de la république

Source: https://www.facebook.com

admin

Next Post

Le Prince de l’Univers, CABRAL LIBII - UN MODÈLE À SUIVRE

jeu Déc 5 , 2019
Claude Wilfried Ekanga Ekanga Il a tenté, il a osé, il a provoqué, il a bousculé, émerveillé, enthousiasmé et même fait pleurer de bonheur ses pairs d’ici et d’ailleurs. L’arbre c’est le safoutier, l’homme c’est Cabral. Avec le Professeur Maurice Kamto, il aura été l’un des deux fruits les plus […]
Le Prince de l’Univers. CABRAL LIBII - UN MODÈLE À SUIVRE, Claude Wilfried Ekanga Ekanga

Inscrivez vous à notre Lettre d'information

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :