LIYEPLIMAL ET GTI NE POUVAIENT PAS ÉMETTRE UNE CRYPTOMONNAIE

LIYEPLIMAL ET GTI NE POUVAIENT PAS ÉMETTRE UNE CRYPTOMONNAIE, CAR LA CRYPTOMONNAIE EST EN RÉALITÉ ADOSSE A UN SYSTÈME DE PRODUCTION OU DE COMMERCIALISATION

Elisee Yonta
Elisee Yonta

J’espère que vous digérez peu à peu la perte de votre épargne. Ça fait mal mais ça va passer. Ce qu’il faut faire c’est mieux vous informer, avoir un conseiller financier et surtout poser les questions ici sur Facebook lorsqu’on vous propose d’investir votre épargne dans quelque chose que vous ne connaissez pas. Il y aura toujours quelqu’un pour vous répondre.

Certains ici ont prétendu que nous de la diaspora serions jaloux de Emile Parfait Simb, parce qu’il a réussi dans la cryptomonnaie, alors que nous bavardons sur Facebook tous les jours sans pouvoir rien réaliser de concret sur le terrain. Soit, accordons cela à nos détracteurs. Qu aurait-on dit si c’est nous qui avions montes une telle arnaque ? On aurait dit que nous sommes allés apprendre l’escroquerie financière blablabla blablabla et avions importes ça au Cameroun pour ruiner les pauvres gens.

L’unique raison pour laquelle nous avons tire la sonnette d’alarme sur les fausses cryptomonnaies, et exige une vraie RÉGULATION depuis trois années maintenant, c’est parce qu’on s’aperçoit bien que la classe politique, les policiers, les magistrats, les hauts fonctionnaires camerounais, les hommes de médias N’Y comprennent rien du tout. Pire ils sont très impressionnés par le langage technique comme « tocken, blockchain, ethereum, etc. ». Les escrocs de LIYEPLIMAL ayant constates cela n’ont cessés de dire « vous ne comprenez rien » ou encore « formez-vous » et enfin « c’est maintenant que le Business commence ».

Je rappelle encore et j’insiste que même en Chine et en Inde, en Amerique Latine, les criminels se sont emparés de la cryptomonnaie pour arnaquer des millions de petit EPARGANTS. En conséquence les états ont fermes boutiques, et sollicite des partenaires internationaux pour les assister dans la mise en place d’un cadre économique fiable d’abord, puis une place de marche.

Qu’est-ce que la cryptomonnaie alors ?

En réalité on dit crypto « monnaie » parce que c’est un ou doit ou devrait être un instrument de paiement, ou de règlement des échanges commerciaux. La réglementation édictée par la SEC (security exchange commission) parle d’un actif financier, ou encore de « cryptoactif ». Un actif financier peut être utilisé comme instrument de paiement. J Y reviendrais plutard.

La raison pour laquelle la SEC et IRS(Internal Revenue Service) ne reconnaissent pas les cryptomonnaies comme une MONNAIE, c’est parce que la banque centrale reste pour l’instant la seule institution légale au monde qui a le privilège de mission de la monnaie. Cette émission est adossée à la production et basée uniquement sur le droit. On dit en économie que L’ARGENT EST LA FINACIARISATION DU DROIT. C’EST LE DROIT EN VIGUEUR DANS UN ÉTAT SOUVERAIN QUI AUTORISE LA BANQUE CENTRALE À BATTRE OU ÉMETTRE DE LA MONNAIE.

Ceci me permet d’attirer votre attention sur une chose, LIYEPLIMAL n’avait pas et n’aura jamais le pouvoir de battre MONNAIE. Le limocoin ou le SIMBCOIN sont des élucubrations d’un mégalo qui se prend pour ce qu’il n’est pas ou ne sera jamais, à savoir : partager le privilège d’émission de la monnaie avec la banque centrale.

Faisons brièvement l’histoire de l’économie, en français très facile et en prenant des exemples afin que vous compreniez cette affaire de cryptomonnaie, ou cryptoactifs comme instruments de paiement.

Ceux qui vivent aux USA et au Canada savent que lorsque tu vas au supermarché, si tu es en rang chez la caissière et une grand-mère est devant toi, il faut fuir le rang. Parce que la grande mère utilise les coupons pour tous les produits afin d’obtenir le maximum de RÉDUCTION, parfois 5 a 10 % de sa facture. Du coup les gens grognent. Pour augmenter la productivité des caissières, LED supermarchés ont digitalisés les coupons, ça veut dire que désormais, tu souscris a une carte de fidélité. Lorsque la caissière scanne le produit, le coupon s’applique automatiquement.

Puis les supermarchés, voyant le montant dans les coupons ont décidés que, vous payez le montant total de votre facture, mais le rabais qu’on vous a accordé reste dans votre carte de fidélité comme un avoir. Par exemple, vous voulez changer les pneus de votre voiture soit 100000fcfa x 4 = 400 000 FCFA. On vous propose une marque en promotion avec un rabais de 10 % soit 40000fcfa. Vous paierez 400 000 FCFA de facture à la caisse, mais votre carte de fidélité sera créditée de 40 000 FCFA qui est un avoir que vous accorde le nouveau fabricant de pneus. Cet avoir vous pouvez l’utiliser dans le supermarché pour faire vos achats.

Ainsi, vous pouvez acheter 400000fcfa de pneus a 360 000 FCFA en réalité, et utiliser les 40 000 FCFA de rabais accorde par le fabricant et disponible dans votre carte de fidélité, pour acheter un sac de riz, des jus de fruits, des couches pour bébés, des palettes d’eau minérale, les serviettes hygiéniques pour les femmes qui en font encore usage…….

Comme vous pouvez le voir, c’est le fabricant, ou encore la production industrielle, ou des services à haute valeur ajoutée qui sont à la base de cette « ÉMISSION DE LA VALEUR MONÉTAIRE ». Ce n’est pas comme dans LIYEPLIMAL ou l’émission des limocoin est purement fictive. Voilà pourquoi depuis le début, nous n’avons cessé de demander « où est le Business Model » de GTI. Et de dire que c’était une escroquerie, car l’émission de limocoin était purement fictive et adossée à rien du tout. Évidemment les petits esprits ont tout de suite dit que « la prophétie de Um NYOBE avait dit que les Bassa’a vont bientôt diriger le Cameroun, et que les bamilékés sont jaloux ». Il n’en est rien du tous les amis. Ici c’est une affaire d’économie, de finance et rien d’autre.

Comment alors on passe du coupon à la cryptomonnaie ?

La réponse est dans la blockchain. Celle-ci a permis de sécuriser la circulation des actifs financiers, de faire le monitoring ou de tracer toutes les opérations dans un réseau informatique.

Autre chose, les fusion et acquisition ont permis la concentration des acteurs économiques dans la production et la distribution des biens et services dans le monde : Walmart, Costco, Citibank, Microsoft, Facebook, coca cola, PepsiCo, Delta airlines, Hilton, Marriott hôtel, etc… ces entreprises sont situées dans le monde. Ce qui veut dire que leurs cartes de fidélité sont valables partout dans le monde. Et la mondialisation ne va Pa a arrêté là.

Les chaines de magasins vont donc travailler avec les industriels, pour créer des « rewards cards » ou carte a puce qui concentrent tous les remises et rabais accordés dans les magasins aux consommateurs. Ces cartes contiennent des points calcules en unités de comptes. Par exemple les « miles » pour ceux qui prennent l’avion. Vos miles sont des remises que vous pouvez utiliser partout dans le monde. Vous pouvez payer votre ticket chez Air France au départ de Paris, d’Abidjan, de Douala, de Bangui, ou Rio de Janeiro au Brésil. Avec vos même « miles » vous pouvez offrir un cadeau en duty free dans un aéroport international a une « chérie coco » etc…

Et cela ne va pas s’arrêter là. Les grandes entreprises vont s’apercevoir qu’il y a trop d’argent sous forme de remises dans ces cartes qui ne sont pas utilisées. Par exemple je change mes pneus et je bénéficie d’une remise, mais je vais utiliser cette remise à la prochaine panne. Si mon véhicule est neuf, he reviendrais peut-être dans deux ans : pas bon pour l’économie. Donc…

Les industriels et distributeurs vont créer des systèmes de points interchangeables. Ça veut dire que mes points dans un hôtel peuvent être utilisés pour payer l’essence à la pompe. Sur ce, le congres américain va passer une loi qui permet le traitement comptable de ces actifs financiers chez les producteurs et les distributeurs. Ceci va facilite l’émission des points ou unité des comptes ou VALEUR MONÉTAIRE (et non monnaie). Le développement de la blockchain va permettre que ces unités de comptes circulent désormais sur plusieurs formes pour financer la consommation, et bientôt les investissements.

Je m’arrête ici pour ne pas être trop long. Je pense avoir dit l’essentiel.

Vous pouvez constater qu’ici, L’ÉMISSION DE LA VALEUR MONÉTAIRE se fait sur la base de la PRODUCTION ET LA CONSOMMATION. C’est la déclinaison d’un modèle économique.

J’attends toujours que les sabitouts qui nous taxent de « bamilékés jaloux de la réussite des Bassa’a » viennent nous décliner aussi leurs modèles économiques. Surtout répondre a nos questions :

— Quelle est la contrepartie de l’émission des cryptomonnaies de LIYEPLIMAL ?

— Les limocoin ou SIMBCOIN permettent de faire des achats ou en dehors des fabricants de parpaing ???

— Quel est le back up économique qui permet de garantir la stabilité du cours des limocoin etc…. ?

En attendant la réponse a mes questions, he déconseille a tous de faire un dépôt quelconque dans cette escroquerie que le gouvernement camerounais a laissé faire, pour des raisons que lui seul connait.

Mon prochain post sera consacré a la CRÉATION DE LA VALEUR MONÉTAIRE EN CORPORATE FINANCE. Cela permet de comprendre comment on escroque les épargnants à la bourse et sur les places de marches, lorsqu’il n’y a pas une bonne RÉGULATION et des organes de contrôle.

Mon tonton Hippolyte Meli Tiakouang j’attends ma calebasse de vin de raphia et la cola sinon je vais te lancer le « ndooonn »

Bonne journée à vous.

Élisée Yonta

Analyste financier et Économiste.

Source : https://www.facebook.com

admin

Laisser un commentaire

Next Post

M. Sosso, Enseignant, 28 ANS SANS SALAIRE

lun Fév 28 , 2022
28 ANS SANS SALAIRE
28 ANS SANS SALAIRE

Inscrivez vous à notre Lettre d'information

Articles récents