Cameroun, Patrice Nganang, UNE PENSÉE AUX PRISONNIERS QUI NE SORTIRONT PAS, 333 PRISONNIERS LIBÉRÉS CE JOUR

Cameroun: libérer et 333 prisonniers pas 334 pourquoi pas 330 voilà ce sont des questions que l’on se pose est ré elles sont des questions philosophiques c’est toujours bien pour des gens qui qui sont en prison je suis retrouvé dehors c’était une très bonne chose s’est félicité c’est une très bonne chose ils retrouvent la liberté qui n’aurait pas dû être auparavant c’est à dire tu vas en prison pour avoir marché des gens qui sont en prison parce qu’il est mon point de vue des gens qui sont en prison parce que il a estimé le pays des vingt-sept manière ou d’une autre à ne devons pas être en prison et c’est vraiment humblement je prône en arrive là et qu’est-ce que traversent ou tribunal militaire pour west n’en point de vue aurait dit que le cameroun est tombé vraiment très bas bon cela dit je pense qu’il faut préciser que la décision du bia de libérer les prisonniers c’est tout simplement de champagne c’est tout simplement le chantage c’est le chantage politique c’est un chantage c’est un chantage à la liberté des gens c’est un chantage on espère à la dignité des gens c’est tout simplement le chantage c’est vraiment du chantage pu chantage plus parce que nous savons tous la liste et elle a gelé il ya plus d’un millier de personnes qui sont en prison il ya plus il ya plus d’un millier de l’anglophonie qui sont en prison depuis 2016 parce qu’il faut toujours savoir que ceux qui sont en prison on commençait à être arrêté en novembre 2016 et parmi ceux qui s’arrêtent avant 2016 et là il ya évidemment des gens commencent au bbc m’intéresse accord at sea avec qui j’étais ce sont des gens qui sont en prison depuis 2016 pour avoir marché et ils ne sont pas requises on pourra voir faire la guerre pour avoir porté les armes ou pouvoir faire autre chose quelque chose d’autre il semble qu’ils ont uniquement pour avoir marché parce que démarche de novembre décembre 2016 ne marche pas syfy qu est ce que les vidéos sont l’art les connaît tous ce que des gens comme enjeu la bbc le plat mais c’étaient des routes c’étaient les hôpitaux c’était des ctd un traitement humain c’était des demandes de tout à fait simple normal il avait été arrêté avec à bord baraki et et aucun dialogue national avait été arrêté ensemble un terrain qu’on rate is avaient été arrêtées ensemble donc on les a retirés maintenant pour la troisième fois les héritiers trois fois la liste des gens qui ont été gracile trois fois et a même pas en prison on a ajouté de la peine chez eux comme quoi il se sent estimant qu’ils ont les a condamnés en prison pour avoir marché pour avoir marché là il faut toujours se rappeler de sa queue qui en prison la désengorger pas uniquement des anglophones qui ont été arrêtés en novembre 2016 je dis bien novembre 2016 et qui sont condamnés pour avoir marché par le tribunal militaire n’est ce pas et donc ça veut dire que quelqu’un cadre avant de n’être qu’un de pia locker quelqu’un de normal ne peut pas se réjouir ne peut pas se réjouir de compass s’est réuni lundi les peut pas revoir ce chantage à la libération des gens et danser parce que l’acte que biya posera c’est une grenade politique il est comme un acte politique cela n’a aucune signification du point de vue de la vie des gens ça n’a aucune signification du point de vue de la vision de la crise iphone ça n’a aucune signification du point de vue même n’est ce pas du juridique parce que déjà seul à qui ont été graciées la 335i a été gracié c’est uniquement ce dont la procédure est en train de passer à le tribunal militaire l’ensemble de quoi ça veut dire que ceux qui sont déjà condamnés ne sont pas inclus la conséquence est donc si c’est quoi et upa ba2 été condamnés dont il est exclu sikua dhabi a déjà été condamné maintenant lorsque vous lisez encore su décrire ce qu’ils seront libérés c’est ce qui passe droit pour ce que tu passes par le tribunal militaire mais qui sont anglophones et qui sort france avait de quoi ça veut dire que la peau cdu de maurice kamto as par le tribunal militaire mais il n’est pas à nos fonds mais il l’est par le fond ça me rendis que lui il n’est pas condamné mais commune n’est pas anglophone alors il reste en prison voilà la conséquence est que les deux les deux plus importants de personnes de la crise que notre pays traverse maintenant d’une part si six coups sûrs tab et d’autre part maurice kamto reste en prison wei il suffit de lire ce texte là on va se rendre compte ça que les deux personnes les plus importants de la crise d’une part si c’est quoi le tabbee d’autre part maurice kamto reste en prison et je répète parce que d’une part si c’est quoi une table a été rapidement condamnés avant le commencement du grand dialogue national ça dit que on l’a condamné à bonn que le grand dialogue national ne commence la conséquence étant que il est prudent de la décision de la régie des prisons parce qu’il a déjà été condamné maintenant le texte spécifie que ceux qui en devenant n’est ce pas à la liste ce sont des gens qui passent par le tribunal militaire n’est ce pas et qui n’ont pas été condamnés mais aussi qu’ils sont anglophones ça veut dire que maurice quand tous mes amis shadow qui rassurera et cetera tous partis libres à militer mais comme ils ne sont pas anglophones il reste dans en prison vous voyez donc on se retrouve avec une décision à la fin du grand dialogue national qui maintient en prison je est qui maintient en prison les deux figures les plus importantes de la crise ouais c’est extraordinaire pour moi c’est extraordinaire on se retrouve à dix faut vraiment se dire que kaka se donne la peine de s’asseoir décrit une décision d’élargissement pour utiliser le seul pouvoir que bien à par rapport aux prisonniers le pouvoir d’amnesty et il décide elle agit des gens a maintenant en prison les deux figures qui sont nécessaires pour le dialogue il maintient en prison les deux figures qui sont les cèpes le dialogue parce que le dialogue a lieu avec piano le dialogue on a besoin un lieu entre d’une part ses coûts et à utah b d’autre part aux biens les deux et maurice comme tout voilà le triangle voilà le triangle la décision qui est prise et chaque don à ce triangle à elle échappe à ce trio la conséquence des décisions c’est donc quoi c’est que ce qui ressortira c’est du chantage politique c’est purement et simplement du chantage politique le chantage pour les types qui arrivent vous rendre acceptable des décisions qui sont inutiles geslin perte de chantage pour le type nous rendre acceptable des décisions qui sont inutiles qui sont inutiles pourquoi je me dis pourquoi est-ce qu’elles sont inutiles parce que un dialogue un dialogue se base sur ce qu’on appelle les relations une relation de force ces deux entités de suture qui en fait preuve de leur force qui arrivent dans les dialogues nous sommes arrivés avec le grand dialogue national sur la base de ce que bj a décidé de faire la guerre aux anglophones les argos on réagit en conséquence ce talent ils se sont défendus ils se sont organisés et ils ont constitué un état mais maintenant c’est qui est arrivé ce qui est très surprenant pour tout le monde et que chacun a vu c’est que le 1er octobre avant-hier avant-hier les iphones ont montré à tout le monde qu’ils ont une force de frappe extraordinaire la force de frappe c’est quoi à ce niveau à ce niveau la force de frappe ce n’est pas de prendre une ville la force de frappe ce n’est pas de tuer des gens la force de frappe ce n’est pas deux étuis des chars d’assaut et se verra non la france n’est pas la force de frappe à ce niveau si c’est demandé montrer ce qu’on appelle au test face à des cons à la capacité de frapper la force de frappe s’est montré on a la capacité là bien a donné cinq jours jeudi 5 jours 1 2 3 4 5 il a donné cinq jours au grand dialogue national cinq jours il leur a donné au total vingt jours pour se préparer c’est qui est la chose la plus rapide que ce camerounais jamais fait je répète bien donné cinq jours au dialogue national et il leur a donné 20 jours pour se préparer parce qu’il a tenu son discours se rappelle le 10 septembre et le 10 septembre il indique qu’il va faire le grand dialogue national olympique en 20 jours on a envoyé les invitations à tout le monde que vous voyez dans la salle à chaque invité des habitations chacun a réservé son cash de garnison à biot chacun est venu on a loué des chambres de theron a organisé tout tout tout est là réservé la salle tout tout tout en devant un jour chacun d’entre nous à au moins dans sa vie organiser un événement je répète chacun dans sa vie à au moins organisé un événement vous savez qu’en vingt jours faire ça ça veut dire que les gens n’ont pas dormi ça veut dire que les gens se sont mis en branle pour se mouvoir pour que ce dialogue aura elle lieu j’avais vu comment le palais des congrès de plains les gens sont venus de partout la conséquence c’est quoi voici mon allumant la conséquence c’est quoi c’est qu’un biya a montré là sa force de frappe il a pris les gens de partout le gouverneur du nord ouest du sud doit s’y sont tous venus avec l’administration espère son parti à yaoundé maintenant ce qui s’est passé c’est que les anglophones eux mêmes ont montré notre force de frappe le 1er octobre 2019 il ya deux jours c’est à dire en vain joue aussi en vingt jours aussi ils ont mis en branle tous là une chose d’organisation sécrète souterraine et cetera de maquis pour que le premier en tant que soit une démonstration de force le premier temps vous avez vu dans le morceau vous avez vu film marche 1 vous avez vu le général cette visite a vu avec des foules des élèves tout cela marche et en tenue bien habillé bien organisée tout était parfait vous avez vu ça et vous savez que ils n’ont fait 50 20 jours vingt jours ils ont rempli toute la couse avait vu des centaines de milliers de gens sortis fait un meeting fait un miti vous rappelle très bien nous avons travaillé à travers la période des élections présidentielles vous avez vu ce que 5e d’organiser un meeting le fait mais ni les gens il faut lundi il faut les appeler il faut dit le lieu il faut les organiser faut payer le transport il faut espérer il faut faire tout ça les anglophones on peut tout ça en secret ils ont fait tout ça en urgence ils ont fait tout ça en se cachant parce que les administrateurs là qui ont quitté leur région qu’ils essayaient à peine une semaine eux ils ont fait ça en pratiquement une semaine une semaine en une semaine ils ont rempli des coûts en une semaine l’adf diabate chaud n’est ce pas le mouvement un de sakho 1 un film marche 1 le général 1 car tous ont rempli des coûts a vu des centaines de milliers de personnes ça c’est ce qu’on appelle la force de frappe ça veut dire quoi ça le dit que si on leur donnait un mois deux mois trois mois d’organisation normal normal on ne marchait plus à bamenda on ne marchait plus à bamenda sait que sa vie parce que si on fait ça en secret un communicant uniquement peut-être pas à watsa pc terrain en se cachant un deux semaines sigean il semaine et vous remplissent tout le nord ouest et le sud ouest la avec la foule voilà ce que ça veut dire dans le 1er octobre nous a fait voir que d’un côté on à biya qui a montré sa force de frappe d’un autre côté on a ayew tab et qui a montré sa force du franc rappelez-vous la première fois où les gens étaient sortis c’était le 1er octobre 2017 2017 on avait vu descendre d’un bus milliers de gens sortis la conséquence est que bien avaient tué des centaines déjà et avait déclaré la guerre donc le 1er octobre 2018 des anneaux france était caché il s’était caché parce qu’il savait que le génocide était la poulette hui ils savaient que les boulots était décidé de les exterminer lui s’était caché mais cette fois ci ce qui s’est passé la différence ce qui s’est passé c’est quoi c’est que ce qui donne les ordres de tuer était ailleurs on dit c’est ça la différence ce qui donne les ordres de tuer et ayant des c’est a dit le gouverneur au carat bilaï c’est a dit le préfet c’est à dire le gouverneur l’avenir les l’afrique tous et à yaoundé les soldats du biel n’agissent pas sans autre ils n’agissent pas ça entre ils ont besoin d’un ordre syriens agissent par ces c’est la particularité ils n’agissent pas s’entendre donc pendant cinq jours pendant cinq jours il y a eu un cessez le feu de fait il ya eu un cessez le feu de fait pourquoi il n’y a pas eu de cas d’abus n’a pas eu de tirs s’est d’ailleurs qu’un petit peut-être de mutation a parlé n’est ce pas mais sinon il ya eu un cessez le feu de faire la conséquence est que vous avez vu les enfants sortis vous avez vu à peu près cent mille en profondeur dans le nord sur le sud ouest et je sais que la journée yahoo je n’en parle pas mais tout le monde a vu chacun d’entre nous à vue c’est sans la force de frappe ça veut dire quoi en cinq jours nous avons eu une démonstration de force d’une part des anglophones d’autre part de 6 ha du un des pc maintenant la question qui se pose est celle de savoir comment est ce qu’après ça le cameroun a estimé que le grand joe dassin est réélu quelque chose comment est ce que le grand dialogue national peut résoudre quelque chose un an maintenant en prison les ténors de la crise c’est à dire si c’est quoi utah b c’est-à-dire sympa dit maurice kamto allait maintenant qu’ils ont connaissent que le grand dialogue pour résoudre la crise en maintenant en prison c’est dur le premier parce qu’il a été condamné ce mardi nantes par exemple décret de libération le second parce qu’il est francophone dans une attaque dans le décret de libération deuxième chose comment est-ce que le grade de master régler le problème au cameroun en n’ayant été mis à néant permis à chacun de voir la force de frappe des embases au mien parce que long de son discours du 10 septembre 2010 septembre l’a bien dit que les libéraux base unis et à l’étranger stade qui n’avait plus de législation mais voilà la fosse frappe chacun un but les populations les entraînements plébiscité on a vu avec eux avec phil marcheurs qui distribuait les t-shirts et de sakho qui à l’étranger et les gens étaient contents on n’a pas vu des gens se plaindre on a vu des enfants marché on a vu des femmes on a vu des filles des femmes dansaient on a vu en a vu des vieux être content la sortie du film à challes on a vu un peuple en liesse on a vu un peuple qui en deux semaines organiser les fêtes nationales donc donne les francophones sont incapables sont incapables on a vu un peuple uni dans un avion un peuple qui a montré sa force de frappe de ce point de vue jean automatiquement est impossible la reconnaissance du grand national comme étant une solution vous voyez donc ce chrono là devant ce choix c’est qu’on a là devant soins c’est clairement c’est clairement d’une part la prison c’est à dire vraiment l’utilisation de prisonniers comme était ainsi hier comme étant une serpillière mais en même temps l’impossibilité de la cnsa de la résolution la pièce commune elle suit la base 2 ce que biya vient de signer là parce que c’est impossible de prendre ça au sérieux c’est tout simplement impossible maintenant nous avons cinq minutes et moi j’aime rapidement dit ce qui se présente comme scénario ce qui se présente comme scénario c’est vraiment très simple des anglophones vient de montrer il vient de montrer la force du franc et c’est qu’ils ont montré ce qu’ils ont à logistique de cette note parfois se fera pas seulement les uniformes mais les armes et caetera le ils sont organisés ils ont déjà une administration qui n’avait pas il ya deux ans ils sont déjà rentrés tandis qu’en 1961 stade i pour fonder un état il en fait en un an ils ont mis devant nous tous l’aca 10 le déploiement de cet état là ils ont montré comment c’était impossible déployer sa et francs en deux semaines ça veut dire qu’ils ont démontré qu’ils peuvent eux gouverner eux mêmes la région c’est ce qu’ils ont bien montré bien leur a donné l’occasion de le faire en cinq jours il aura des locales l’art une fenêtre ils ont démontré qu’ils peuvent gouverner leur argent on ne peut pas le droit de la refuser dans un an peut-être rêvé être autre chose mais ce qui est sûr c’est que entre temps le grand dialogue national n’aura pas résolu la question qui était posée il aura plutôt permis à chacun de voir l’euro peinait à chacun de voir ce dont les anglophones son camp par le rat penat chacun de voir leur force de frein mais ce qui est aussi important c’est quoi c’est qu’il ya c’est un solution là c’est la première chose la deuxième chose c’est que le grand deuil national va sans doute prononcé un comme solution à la décentralisation du moins c’est ce qu’ils rapportent que la table de billard il y en a qui viennent avec la fédération à deux états les anglophones et moi j’aimerais un indice se situe à cette généraliste global ainsi le pas au second bamiléké et je crois que dans ce pays les gens ne pas souvent au banc de l’équipe samedi il croit que les bancs de l’église unie quoi les gens de l’ouest les ben brik essen ouest c’est le nord-ouest sur tout et sur les galets donc on va laisser un espace très vaste très vaste il est impossible il est impossible de penser qu’il puisse y aller fédération à deux états parce que les bamilékés ce serait coup perdu parce que ce serait entériner la division du public est prévu n’ont pas encore réagi n’ont pas encore réagi en tant que ma musique et parce que en interne et en externe les gens qui parlent de la figuration deux étant là ils sont d’un tribalisme inter qui est rarement vicieux extrêmement vicieux et là ils se présentent comme des gentlemen des hommes mais moi je connais leur manière de penser et moi je leur dis que le nickel en bon accord et agit en conséquence parce que là vous allez voir c’est qu’un peu d’un côté on dit que ce sont des paramètres qui sont très vastes de notre côté où on vous dit que ce sont deux états et non le minimum que l’on pousse la table c’est l’indépendance d’un peuple qui vient de démontrer sa force de frappe c’est la seule chose qui est possible c’est celle là qui est impossible à l’expérience elle a conduit chacun c’est l’indépendance un peuple qui vient de montrer sa capacité sait de quoi il s’agit ou bien ou bien entretenir même pas d’alternative en fait tu n’as même pas d’alternative parce qu’avec un peuple a maintenant ce qui s’ouvre c’est tout simplement les négociations et moi ginette jeudi ces qui s’ouvre ce sont les négociations bien voir dans quelle mesure un peuple qui vient de montrer sa force de frappe aussi clairement n’est ce pas serait rémy est dans un scénario où ils seraient réduits dans sa france est impensable la chose qu’il faut faire bien au contraire c’est de lui donner la possibilité d’exprimer son point de vue avec une france indépendante avec une france internationale n’est ce pas qui est neutre dans et qui permettent aux deux parties la partie anglophone et la partie francophone sadi en fait les boules ou dix ans comme ça de négocier sur la libération des anglophones c’est vraiment fondamental mais il ya quelque chose la chose se développa est la première qui n’a pas souvent été mentionné qu’il un parent ans mais qui devrait revenir et c’est pourquoi moi je suis là s’appelle le gym sync le génocide n’est pas encore une terme de ce débat le génocide n’a pas été un thème du grand dialogue national le génocide n’est même pas un thème de discussion en la chose la plus importante doit il s’agit dans un diallo c’est le respect de la vie c’est la défense de la vie c’est fed et un sorte que la vie soit senti fier un état n’a pas de signification s’il ne respecte pas la vie s’il ne permet pas de protéger la vie c’est-à-dire de fabriquer les communautés un état qui n est un génocidaire ne peut pas se donner comme solution parce que l’état est là les temps elle a fondamentalement pour protéger la vie il n’a pas d’autres raisons dans la définition des tabous l’existence de l’état or le grade le grand dialogue national l’a même pas posé la question de la défense de la vie c’est à dire du génocide pourquoi parce que le cameroun déjà au niveau de ses propres textes en incapable savonnant dit que en vient au niveau international ce niveau là c’est à ce niveau là ce que la question du génocide sera résolu sera posée devrait être proposé devrait être analysé et puis devra trouver une solution parce qu’on ne peut pas continuer avec un état qui tue trois mille personnes et ne trouve même pas de solution par rapport à ces morts là à ces mots là parce que ces gens ne sont pas morts pour rien disons même que laissant tomber les anglophones à moment les soldats qui sont morts pour rien il faut bien penser a eu leur famille ces terrains donc c’est absolument nécessaire de mettre la question du génocide au centre et moi je me dis parce que je commençais à des prévenus avec lequel je parle gj changer les soldats tués par les soldats qui sont dans je suis content c’est à dire qu’ils sont en fait du bir qui ont décidé de fuir j’aurais longue liste de ceux là comme ça ici qui s’exprimeraient et qui présenteraient le point de vue comme gut est en train de présenter le point de vue d un bac scientifique moi je représentais le soldat du bir et policiers les gendarmes et c’est ici pour qu’ils s’expriment ce sont des gens qui abandonnent les raisons de leur abandon je les ai déjà présenté ici plusieurs fois c’est qu’ils ne veulent plus tué le frère et soeur il ne veut plus être utilisés comme des criminels c’est très simple alors il se pose donc au coeur là la question du génocide il se pose la question du génocide là ils font que cette question soit traitée et le cas robben c’est un disqualifier un doigt titre et à l’international et ce sera trop tard maintenant dont il était comment avec d’une part une commission d’enquêté nationale pour les jeunes hostiles sur des génocides au cameroun je répète une commission d’enquêté est évidemment dans le but c’est de mener le dossier du cameroun à la cour pénale internationale il n’y a pas de but moyen deux bus médiane il n’y a pas de but discutable dessus mais le dossier du cameroun à la cour pénale internationale dans tout ce que vient faire ce n’est pas seulement du saupoudrage sait qu’il fera c’est une perte de temps absolu c’est en fait gagner du temps mais le temps là nous la vente lui donc je répète la première des choses c’est pas la fête la plus importante c’est le génocide c’est qu’il faut que une commission d’enquêté internationale prenne le dossier du génocide et puis en face quelque chose je suis de ce point de vue très content qu’un député français le député sébastien nadeau a déjà posé la question du génocide plus clairement pour ses paroles yahoo yhoo diallo c’est à dire fait que le dialogue ne soit pas une solution là c’est absolument essentiel c’est un symbole quoi c’est beau de voir ça ces grandes voix ça et je disais à part le génocide la deuxième marche on sait qu’il faut à tout prix maintenant ouvrir l’espace des négociations parce que nous avons vu là c’était alors troisième sedan la première avant nous avons vu la formule d amour fonds qui a été démontré avec le premier temps alors maintenant nous avons une négociation qui est possible sous l’égide internationale lassée clé et c’est bien que le gouvernement sortant de ce grand international à un final à une prise de position qui lui soit propre qu’il peut présenter mais les anglophones avant le 1er octobre ont des monstres ont démontré ce dont ils sont capables là c’est essentiel et maintenant la dernière chose que je vais dire d’arrêter parce que j’ai pas beaucoup de temps la dernière chose que je redis c’est que évidemment la libération de 333 prisonniers qui maintient en prison d’une part si c’est quoi et aux tab et d’autre part maurice kamto les réseaux en propre et des réseaux rien du tout ce n’est rien du tout ce n’est rien du tout ce n’est rien du tout parce que la crise est là elle est là elle est là avec les leaders l’un des leaders donc trois choses la leader sont pas en prison ça veut dire que le combat continue 2 les négociations c’est qu’on commence maintenant parce qu’ils en font une bien de montrer la force de frappe ça veut dire maintenant ils ont la légitimité nécessaire pour mener des négociations avec un gouvernement qui finalement une prise de position commune sortant du grade nationale et puis la troisième chose quand je dirais c’est le génocide le génocide génocide ce qui nous ont reçus une commission d’enquêté nationale et évidemment sur la série voilà ce que je voulais dire rapidement 30 minutes en 30 minutes nous avons fait 33 minutes et je vous prie de contribuer de contribuer contribuez pour aider les prisonniers qui sont en prison pour l’un donné le livre dont ils ont besoin pour maintenir la bataille pour mener la bataille pour rester debout beaucoup d’entre eux ils sont uniquement pour avoir marché ils sont maintenus en prison depuis donc achetant leur arrive merci beaucoup merci beaucoup au revoir merci au revoir

Read More: Patrice Nganang : l’insoumis, par Jean-Bruno Tagne

admin

Next Post

Assassinat de Félix Moumié : l'histoire d'un militant africain empoisonné en Suisse - Déterre Ep. 3

sam Jan 21 , 2023
Salut. Déjà un mois qu’on s’était pas vus! Aujourd’hui, on vous a déterré une histoire qui dormait là dans nos archives. L’histoire de cet homme, il s’appelle Félix Moumié. Il n’est pas suisse, il est camerounais. Mais son histoire est très suisse puisque c’est à Genève que son destin va […]

Inscrivez vous à notre Lettre d'information

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :