Décolonisation: Le temps du dialogue est terminé | Nathalie Yamb

Décolonisation: Le temps du dialogue est terminé | Nathalie Yamb

https://www.youtube.com/watch?v=S3oNCiBGG4s
Bonjour à toutes et à tous! ça fait un bout que je  n’ai pas fait de vidéo, et je crois qu’aujourd’hui   est le bon moment pour cela. Depuis 2 jours,  je vois beaucoup de gens s’émouvoir des propos   de Jean-Yves Le Drian, le ministre français des  affaires étranges devant son parlement hexagonal,   et aussi à propos du communiqué de la mission  conjointe de la Cedeao, de l’union africaine   et des nations unies relativement à la situation  politique en Côte d’Ivoire. Leur émotion m’étonne   et m’irrite à la fois. Donc vous comptiez sur  les autres pour faire votre palabre? En 2020   là là là, vous en êtes encore à vouloir le  changement social, le changement sociétal,   le changement institutionnel par procuration  ? Vous êtes là dehors, à vous agiter derrière   vos claviers d’ordinateur, à pianoter sur vos  téléphones ou à vous planquer dans vos salons   pour vociférer à propos du changement que vous  voulez pour la Côte d’Ivoire, pour l’Afrique,   mais vous ne voulez pas vous y coller vous  même! Vous ne voulez pas devenir acteur du   changement en fait, mais vous voulez juste  donner une procuration à l’opposition pour   le faire à votre place. Et l’opposition la  sous-traite aux cours africaines de justice,   qui elles-mêmes la sous-traite aux très nuisibles  organisations que sont la Cedeao et l’Union   africaine, qui elles-mêmes vont la sous-traiter  à leurs bailleurs de fonds que sont la France,   l’Union européenne et l’Onu, qui préfèrent bien  évidemment le statu quo, l’immobilisme. Que qui   est fou? C’est eux qui profitent dedans! Donc  rien ne bouge, le monde avance mais l’Afriqu,   la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Togo, le  Cameroun, tout ça là, nous on reste calés!   Nous pas bouger! Mais nous savoir pleurer, nous  savoir mendier: derniers et fiers de l’être.
00:02:30
J’ai regardé un documentaire en deux parties  avant-hier intitulé « décolonisation » de Pascal   Blanchard et David Korn-Brzoza, je sais pas  comment on prononce son nom. Je crois que nous   sommes beaucoup à l’avoir vu, en tout cas j’ai été  taguée de partout sur facebook, twitter, youtube,   insta, whatsapp, telegram à ce sujet. Au-delà de  la mise en lumière de l’arrogance, de la brutalité   et de la violence de la France qui sont gravées  dans son ADN, j’espère que vous êtes nombreux à   avoir fait le constat suivant: la France a  sévi au Maghreb, en Afrique subsaharienne,   en Asie, en Amérique, en Océanie, mais c’est  seulement en Afrique subsaharienne, chez nous là,   que nous sommes encore couchés aujourd’hui,  enchaînés, en attente du bon vouloir du colon   à nous libérer. Les autres se sont levés,  se sont mis debout, ils ont combattu avec   acharnement et ont obtenu leur indépendance,  dans le sang, dans les armes, dans les larmes,   mais aussi pour de vrai. Aujourd’hui le Maroc  est sorti de la zone franc et il a sa monnaie, le   dirham. L’Algérie est sortie de la zone franc, et  elle a sa monnaie, le dinar. Le Cambodge, le Laos,   le Vietnam sont sortis de la zone franc et ils se  développent très bien depuis qu’ils ont mis fin   aux liens coloniaux avec la France. Mais nous,  on est là, on est dedans et on pense que si on   demande gentiment, ils vont nous laisser sortir.  Mais la liberté ne s’octroie pas, la liberté   s’arrache, et le temps du dialogue est terminé! On  ne peut pas attendre que notre tortionnaires ait   pitié de nous et nous lâche la grappe. La France  ne le fera jamais, car sans l’Afrique, ces gens-là   dégringoleront encore plus bas qu’ils ne le sont  déjà aujourd’hui. Vous ne voyez pas comment malgré   des résolutions de 1979 et 1981, ils s’agrippent  aux îles Eparses qui appartiennent à Madagascar? 45 militaires français répartis sur trois des  cinq petits bouts de terre d’à peine 40 kilomètres   carrés dans l’océan indien, 45 ploucs de la  légion étrangère française narguent 27 millions de   Malgaches et pillent une zone économique de près  de 640 000 kilomètres carrés riche en pétrole, en   poissons, en biodiversité. Nous devons fracasser  la colonisation. Il nous faut montrer à la France   et au monde notre détermination à le faire et  le meilleur moyen pour cela c’est de déboulonner   ses relais à la tête de nos états et de les  remplacer par des patriotes. Le mois d’octobre   est propice aux révolutions, en Russie en 1917,  en Allemagne en 1989, au Burkina en 2014. Demain   samedi 10 octobre, vous Ivoiriens, vous avez  l’occasion de montrer au monde et à l’occupant   du palais du plateau votre détermination à  recouvrer et à exercer votre souveraineté Mercredi prochain, le 14 octobre, je suis invitée  à aller parler de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique   au parlement européen. Quasiment un an après  mon discours de Sotchi, à dix jours près, je   vais encore une fois mettre un coup de projecteur  sur la réalité de la situation dans nos pays et   donner un coup de pied à la fourmilière. Mmais  il faut que vous sachiez que je serai d’autant   plus écoutée attentivement que les images de  votre mobilisation auront impressionné le monde.
00:07:10
Les élections ne signifient pas la démocratie. Le  simulacre d’élection que Alassane Dramane Ouattara   veut dérouler contre la constitution et contre  la volonté du peuple de Côte d’Ivoire doit être   empêché. Vous rendre au stade ne signifie pas que  vous allez voter pour untel ou soutenir un tel.   Vous rendre au stade signifie que vous êtes un  citoyen conscient, que vous voulez être respecté,   et que vous voulez un cadre électoral transparent,  crédible et inclusif qui vous permette d’élire en   toute sérénité la personne qui va diriger  l’état de Côte d’Ivoire dans l’intérêt des   populations ivoiriennes, et non dans l’intérêt  de ses poches, de ses proches ou de la France.   Sachez que ce ne sont pas les femmes et les hommes  politiques qui vous appelle au Félicia demain,   c’est la mère patrie qui vous appelle,  ce sont vos enfants qui vous appellent,   ce sont vos parents qui vous appellent.  Allez-y et vaporisez la démocratie, la liberté,   le patriotisme dans nos palais présidentiels  et dans notre vie de tous les jours. La lutte,   c’est maintenant! Si j’avais été en Côte d’Ivoire,  je serai demain au Félicia. Vous le savez tous,   j’ai toujours été au premier rang de toutes  les manifestations auxquelles nous avons   appelé ou nous avons convié les gens à prendre  part. Il y aura demain dans la diaspora des   manifestations de soutien auxquelles nous  participerons, mais c’est vous qui avez   les choses en main. Faites-le pour l’amour de la  Côte d’Ivoire et pour l’amour de l’Afrique. Merci
Source : Youtube

admin

Next Post

Kémi Séba, Nathalie Yamb... '' Son Loin D'être Ces Personnes...''

mer Jan 11 , 2023
Kémi Séba, Nathalie Yamb…  » Son Loin D’être Ces Personnes… » https://www.youtube.com/watch?v=j2LUUo-lvwY 00:00:36le mercredi le 6 avril 2022 jeune afrique titrais ce si, Russie-Afrique : de Kemi Seba à Nathalie Yamb, les « influenceurs » pro-Poutine du continent, il Ya quelque heure le president Emmanuel Macron à faire cette déclaration… Et […]
Kemi Seba

Inscrivez vous à notre Lettre d'information

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :