À PROPOS DE LA TRANSITION… par Prof Richard Makon

À PROPOS DE LA TRANSITION…

TRANSITION... par Prof Richard Makon
TRANSITION… par Prof Richard Makon

Étymologiquement, le terme « transition » nous vient du latin « transire », qui signifie « passer d’un lieu à un autre, d’un parti à un autre, d’un sentiment à un autre, d’un sujet à un autre ». Le plus souvent d’ailleurs, « passer d’un état à un autre ». Et quelquefois, ce qui arrive souvent, la transition peut signifier « aller au-delà » de…

Dans son sens premier, faisant écho à la littérature, à la linguistique ou à la logique philosophique, la transition est l’action de lier un raisonnement à un autre. C’est le fait d’assembler des idées entre elles pour les exprimer, de passer d’une partie d’un discours ou d’un ouvrage à une autre. C’est aussi le fait d’enchaîner les idées. On dira par exemple, « faire une phrase de transition ».

Au sens figuré, la transition correspond au passage progressif d’un état ou d’un ordre à un autre, d’un régime politique à un autre, d’un système politique à un autre. C’est le cas de la transition d’un ordre gouvernant à un autre, à l’issue d’un processus électoral, d’un coup d’État ou d’une révolution populaire par exemple.

Mais la transition politique peut aussi correspondre à un entre-deux, un état intermédiaire tel qu’un pouvoir passagé, momentané, le temps de mettre en place un cadre et des règles organisant le changement escompté ou en cours, le temps d’opérer les aménagements nécessaires à cette fin. L’Afrique est maintenant accoutumée aux « gouvernements de transition ».

Ce qu’il semble important de relever est que ce changement politique appelé de tous leurs vœux par les citoyens, ce passage politique d’un ordre gouvernant à un autre, s’opère en général de manière lente et graduelle. La transition politique démocratique j’entends. Parce qu’en effet une transition politique peut être démocratique ou non ! Les coups d’État et autres putschs rentrent dans cette dernière catégorie.

La transition démocratique, celle qui m’intéresse, renvoie à est un processus politique caractérisé par le passage progressif d’un régime non-démocratique, par exemple une dictature, une autocratie ou une oligarchie, à une véritable démocratie.

La transition peut avoir lieu, selon les cas, dans des conditions très différentes et assez variées. Dans certains pays en effet elle peut prendre des formes très différentes, dessiner des figures assez complexes, apparaître sous des visages très différents, emprunter des modalités et des temporalités fort variables.

Elle peut se dérouler en général sur plusieurs années, permettant ainsi à l’autocratie de négocier son immunité avant de céder le pouvoir.

La phase de transition politique démocratique s’achève forcément avec l’arrivée au pouvoir d’un gouvernement nouveau et d’une assemblée législative nouvelle résultant d’une élection libre, et bénéficiant de l’onction de légitimité du peuple souverain. Elle est généralement suivie d’une phase de consolidation de la démocratie pour en assurer la stabilité.

Mais de toutes les façons, il convient de retenir qu’une transition politique correspond toujours à deux (02) séquences incontournables :

– Une période donnée (plus ou moins longue) au cours de laquelle s’emboîtent, les unes aux autres, les pièces de la transition (un contexte de mal gouvernance, d’injustice, de pauvreté, d’insécurité, de crises multiformes et/ou de dictature) et s’éclairent progressivement les conditions et circonstances de celle-ci ;

– Un moment précis (le moment « M ») à la faveur duquel un ordre gouvernant est remplacé par un autre, un président par un autre…

La transition est donc inévitable. Certains éléments permettent de penser d’ailleurs qu’au Cameroun elle a déjà commencé ! Il ne sert donc à rien de la conjurer ou de la maudire ! Il faut plutôt s’y préparer au mieux, l’aménager autant que possible, parce qu’elle est banalement dans l’ordre naturel des choses !

Source: https://www.facebook.com

admin

Next Post

LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT EMMANUEL MACRON SUR SA VISITE AU CAMEROUN

dim Juil 24 , 2022
LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT EMMANUEL MACRON SUR SA VISITE AU CAMEROUN
LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT EMMANUEL MACRON SUR SA VISITE AU CAMEROUN

Inscrivez vous à notre Lettre d'information

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :