EMILE PARFAIT SIMB A VIDÉ SES COMPTES AU CAMEROUN ET REFUSE DE RÉPONDRE AU CONVOCATIONS DE LA POLICE JUDICIAIRE

EMILE PARFAIT SIMB A VIDÉ SES COMPTES AU CAMEROUN ET REFUSE DE RÉPONDRE AU CONVOCATIONS DE LA POLICE JUDICIAIRE

PLUSIEURS ENQUÊTES OUVERTES AU CANADA CONTRE LIYEPLIMAL
PLUSIEURS ENQUÊTES OUVERTES AU CANADA CONTRE LIYEPLIMAL

Les saisies opérées sur les comptes bancaires au nom de GIT dans les banques Camerounaises, ont révélé qu’ils étaient vides pour la plupart ; qu’ils présentaient des soldes négatifs pour d’autres et que seul un compte était crédité de 23 231 francs CFA, soit moins que le nécessaire pour faire le plein du réservoir d’une motocyclette.

Cette information, documentée par Huissier de Justice et transmise à la Justice a déterminé les autorités en charge de l’enquête à resserrer autour de M. SIMB l’étau. Il n’est pas exclu que dans les jours à venir, il fasse formellement l’objet d’un mandat d’amener, d’une interdiction de sortie du territoire et d’une saisie sur ses biens immobiliers et de ses avoirs sur les exchanges. Elle a surtout démontré à ses soutiens le niveau inconsidéré de risques qu’ils ont pris en le protégeant. Et des rétropédalages sont perceptibles.

A la Direction de la Police Judiciaire, il a été convoqué trois fois et s’est arrangé pour chaque fois dépêcher des avocats solliciter un renvoi. D’autres souscripteurs y ont à travers leurs avocats déposés des plaintes contre GIT et M. Simb. Son absence aux précédentes convocations l’expose à une garde à vue le jour où il se trouvera entre les mains de la police judiciaire.

Au secrétariat d’État à la Défense chargé de la Gendarmerie, il fait également l’objet de poursuites. Pour échapper à une garde à vue, il a prétexté, il y a trois semaines, qu’il avait besoin de temps pour vérifier les comptes de chacun des souscripteurs, valider les montants réclamés avant de procéder au remboursement.

Selon les avocats, Les informations sur l’absence de fonds dans les comptes bancaires de GIT invalideront totalement cet argument et l’exposeront à une interpellation de la Gendarmerie.

Les services en charge de la sécurité intérieure et extérieure du pays sont eux aussi à ses trousses.

Ainsi va la République

BORIS BERTOLT

Source: https://www.facebook.com

admin

Laisser un commentaire

Next Post

COMMENT CHARLES NDONGO CONFIAIT LA BANQUE D’ARGENT DE LA CRTV À SON BEAU FRÈRE

mer Mai 4 , 2022
BORIS BERTOLT
COMMENT CHARLES NDONGO CONFIAIT LA BANQUE D’ARGENT DE LA CRTV À SON BEAU FRÈRE

Inscrivez vous à notre Lettre d'information

Articles récents