LE GOUVERNEMENT SAVAIT QUE LE MATÉRIEL DE CONSTRUCTION DU STADE OLEMBE ÉTAIENT DE MAUVAISE QUALITÉ

LE GOUVERNEMENT SAVAIT QUE LE MATÉRIEL DE CONSTRUCTION DU STADE OLEMBE ÉTAIENT DE MAUVAISE QUALITÉ

LE GOUVERNEMENT SAVAIT QUE LE MATÉRIEL DE CONSTRUCTION DU STADE OLEMBE ÉTAIENT DE MAUVAISE QUALITÉ
LE GOUVERNEMENT SAVAIT QUE LE MATÉRIEL DE CONSTRUCTION DU STADE OLEMBE ÉTAIENT DE MAUVAISE QUALITÉ

C’est une révélation qui apparaît comme un gros scandale. Surtout qu’il s’agit d’un chantier qui a coûté plus de 200 milliards au contribuable camerounais. Le chantier de construction du stade Olembe. En effet, le gouvernement savait que les “ éléments de fixation des écailles de Pangolin “ placés sur le stade n’étaient pas conforment à la norme et de bonne qualité. C’est à dire le matériel de construction de mauvaise qualité.

C’est ce qui ressort d’une note du 24 juin 2021 du ministre des Sports, Narcisse Kombi Mouelle à Franck Mathiere, Vice-Président des opérations internationales de MAGIL. On découvre d’ailleurs dans cette correspondance que ce matériel a été livré non pas par une entreprise italienne, mais Chinoise.

Le ministre des Sports a demandé des solutions pour cela. Visiblement elles n’ont pas été apportées vu que les “ écailles de pangolin “ se décollent comme on peut le constater en image.

Rappelons ici que le complexe sportif Olembe c’était: 01 stade couvert de 60 000 places; 02 stades d’entraînement; 01 hôtel de 70 chambres; 01 piscine olympique ; 01 centre commercial; 01 gymnase; 01 salle de cinéma; Des voies d’accès. Montant initial du projet : 163 milliards de FCFA.

Délai des travaux 30 mois à partir de 2014. Aujourd’hui, 2021 c’est-à-dire 07 ans après (2014 -2021), le projet est porté à 218 milliards c’est-à-dire 163 + 55 milliards de FCFA. En plus le projet est réduit au seul stade non terminé aux allures abandonnée et non plus au Complexe Olembe tel le présente la maquette. Les sous-traitants qui ont même construit le stade n’ont même pas été payés.

Aujourd’hui les écailles de Pangolin se décollent d’elles-mêmes moins de 5 mois après la fin de la CAN.

Chantal Biya libère Nous. On en a marre.

Ainsi va la République

BORIS BERTOLT

Source: https://www.facebook.com

admin

Laisser un commentaire

Next Post

François Omam Biyick déclare

sam Avr 30 , 2022
François Omam Biyick déclare :
François Omam Biyick déclare

Inscrivez vous à notre Lettre d'information

Articles récents