LES NOIRS DE FRANCE

LES NOIRS DE FRANCE

LES NOIRS DE FRANCE
LES NOIRS DE FRANCE

Le racisme a plusieurs visages. Son premier c’est l’exclusion. Ici c’est son visage le plus usuel. Son second, c’est l’affichage de Noirs comiques et laids. Le Noir comme clown. Le coon, disait-on aux USA. Le Noir qui ne met pas en insécurité le système blanc. Celui qui, au final rassure, parce qu’il est soit libidineux à outrance, soit absolument ridicule. Habits aveuglants, dentition exorbitante, lèvres rougies.

C’est cela le coon. Avant que Christiane Taubira ne soit candidate à l’élection présidentielle, elle était intéressante – elle est intelligente, belle, a un parcours extraordinaire. Et elle va gagner. Du coup, une émission est faite sans elle. Mais avec un coon. Car depuis qu’elle est candidate, justement elle commence à faire peur. Je viens de passer une semaine très intéressante avec les Noirs de ce pays – dans la communauté, dans les communautés noires. C’est une période extraordinaire, pas seulement parce qu’il y’a l’élection présidentielle qui arrive, mais surtout parce que nous sommes tous captifs d’un virus qui nous condamne à la vie privée. Sortir se fait avec masque.

Et justement c’est ici que je me suis rendu compte de la vulnérabilité des Noirs en France. Combien sont donc vaccines dans les communautés noires ? Voilà une question qui mérite d’avoir une réponse, parce que soudain je me suis rendu compte qu’autour de moi, les Noirs, des jeunes noirs, des femmes noires, des femmes noires âgées, des hommes noirs âgés, des gens insoupçonnables, noirs, refusaient de se faire vacciner. Dans un pays qui ne tient pas de statistiques ethniques, c’est criminel, car cela veut dire que la France n’a pas organisé une communication ciblée pour les populations noires – que déjà les taux de prévalence sur le continent africain, ainsi que les expériences précédentes malheureuses de campagnes de vaccination, prédestinent au refus du vaccin. Or leur situation sociale en France les mets dans des postes a risque, parce que nécessaires. Voilà un phénomène qui met les Noirs de France en danger de mort, littéralement, qui devrait être sujet de campagne, mais qui passe sous nos yeux, autant que passe sous nos yeux le sérieux que cette élection nous présente – une candidate noire. Pouvait-on parler de Noirs aux USA en 2008, sans parler de Barack Obama ?

Concierge de la république

admin

Next Post

Catastrophe, par Fo'o sokoudjou Mpoda

dim Jan 30 , 2022
Catastrophe, par Fo'o sokoudjou Mpoda

Inscrivez vous à notre Lettre d'information

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :