Lettre ouverte au Prof KAMTO

J’ESPÈRE QUE KAMTO A COMPRIS TROIS CHOSES AUJOURD’HUI

Lettre ouverte au Prof KAMTO
Lettre ouverte au Prof KAMTO

1) Que ce qu’il appelait « Hold up électoral » — la est enfin fini aujourd’hui, et je sais que déjà depuis mai 2019 plusieurs lui disaient que c’est fini, la première qui le lui avait dit étant Modestine Carole Tchatchouang Yonzou, et la dernière en date qui le lui dit étant Maitre Michele Ndoki qui a passé avec lui neuf mois en prison sans qu’il puisse la libérer ni se libérer lui-même, et ne peut pas être accusée de manquer un doctorat, et personne ne peut attaquer son physique parce qu’elle le dit – et bien sûr j’espère qu’il a un plan B au boycott pour occuper les militants visiblement désœuvrés et désorientés de son parti, être hors-jeu étant sa situation politique de fait dorénavant et ce jusqu’en 2025 – sauf magie blanche.

2) J’espère qu’il ne va pas gaspiller les 1 milliard qu’il a pu collecter dans la diaspora grâce à Covid, en fabriquant des bouteilles et des masques inutiles et en allant distribuer cela au pays à des gens qui ne lui demandent rien, et quand surtout c’est le travail de l’État — Biopolitique ! Biopolitique ! Biopolitique ! –, et donc j’espère qu’il va utiliser cet argent pour déjà au moins se fabriquer une télévision qui lui soit propre au lieu de faire ses discours sur Facebook, et surtout, j’espère qu’il va utiliser cet argent pour implanter son parti au pays même et surtout dans ce qui est sa base, le pays bamiléké, les villes comme Douala, un peu Yaoundé — même si la conséquence sera qu’il sera un escroc, ayant commis donc un détournement de fonds public. But who cares?

3) Les images de lui se promenant esseulé au marché de Mokolo – le plus grand marché de la ville —, après errements à la DGSN et l’AT, indifférents —, et s’embrouillant avec ses propres collaborateurs du parti devant des sauveteurs sont plutôt pathétiques, et devraient faire chacun de nous pleurer, vu l’investissement en com qui y a été mis, mais c’est la réalité de la vie – la politique ne nourrit que des gens comme lui, les autres citoyens normaux, vaquent à leurs occupations, quand cela est dû, c’est-à-dire, élèvent leurs enfants ou cherchent du travail, car la vie est brève, surtout que depuis 2018 nous avons déjà perdu deux ans, oui, deux ans, à tourner en rond au lieu de s’organiser pour la seule chose qui fasse sens dans notre pays – le Chassement, c’est-à-dire le soulèvement populaire.

Voilà les trois choses que j’espère pour lui, car il doit toujours se demander — John Fru Ndi est où ?

Concierge de la République

Source: https://www.facebook.com

admin

Next Post

Que Dieu Blesse l’Amérique FEMME NOIRE, FUSIL BLANC

mer Juin 17 , 2020
EKANGA EKANGA CLAUDE WILFRIED « L’amour est violent », disait Garou. Mais si l’on devait tuer ceux qui nous ont trompés, je serais devant Al Capon au classement des tueurs.Et je ne serais à coup sûr plus de ce monde non plus. Alors, allons seulement. Le problème est ailleurs. Il dépasse nos […]
Que Dieu Blesse l’Amérique FEMME NOIRE, FUSIL BLANC

Inscrivez vous à notre Lettre d'information

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :