Prochaine date des manifestations de protestation du peuple camerounais le 08 octobre 2019

Prochaine date des manifestations de protestation du peuple camerounais le 08 octobre 2019

Par Camerounoye

Maurice Kamto
Maurice Kamto

Crise anglophone et manifestations

L’image du Cameroun et de son régime a fortement été ternie ces dernières années d’abord les manifestations avec la crise dite « anglophone », ensuite avec la crise postélectorale d’octobre 2018. Si le président sortant a été réélu à une majorité écrasante, le Professeur Maurice Kamto arrivé officiellement deuxième a fortement condamné ces résultats tout en réclamant sa victoire. À la suite de ce « Hold-up électoral », de nombreuses marches blanches, et manifestations ont été organisées par Maurice Kamto et son parti. Le leader du MRC et ses partisans ont été accusés d’insurrection et arrêtés depuis janvier 2019. Dans l’attente de leur procès renvoyé au 8 octobre prochain, des manifestations de protestation sont déjà annoncées.

Un procès de nouveau renvoyé

Le procès de Maurice Kamto et de ses partisans, arrêtés le 26 janvier dernier a été renvoyé. Initialement ouvert le 6 septembre 2019 devant le tribunal militaire de Yaoundé, celui a été renvoyé en octobre. Le malaise d’un des accusés ne pouvant comparaitre devant le juge serait la principale cause de ce renvoi. En effet, c’est au début de l’audience que l’accusé Christian Penda Ekoka a fait un malaise. Le procès du leader du MRC et de ses partisans est ainsi devenu populaire ébranlant l’opinion publique à la fois nationale et internationale.

Les accusés avaient été présentés au tribunal militaire de Yaoundé en février où ils étaient accusés d’insurrection et d’hostilité contre la patrie. À travers cette marche dite « blanche », Maurice Kamto et ses partisans entendaient manifester pacifiquement malgré l’interdiction formelle des autorités administratives. Bien que sa compétence ait été contestée, le tribunal militaire avait fixé le procès au 6 septembre. Il faudra encore attendre jusqu’au 8 octobre 2019 pour que le procès s’ouvre réellement.

De nouvelles manifestations prévues pour le 8 octobre 2019

Marche Blanche, manifestations de protestation du peuple camerounais

Il faut rappeler que Maurice Kamto et les militants de son parti le MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) avaient été interpellés à la suite des marches pacifiques de protestation. Avec pour mot d’ordre « Non au hold-up électoral », les partisans de l’opposant camerounais ont défié l’interdiction du gouvernement. À la suite de la marche de janvier qui a vu l’interpellation de plus d’une centaine de personnes, d’autres marches pacifiques prévues en avril 2019 ont été observées. Celles-ci ont toutes connu la même issue à savoir l’interdiction et l’arrestation des manifestants qui revendiquaient la libération de leur leader politique.

La société civile nationale et internationale suit de près le procès de Maurice Kamto depuis son arrestation. La communauté internationale multiplie les appels au calme et au respect de la loi et des institutions. La diaspora camerounaise, très active n’est pas en reste avec l’organisation de nombreuses manifestations à travers le monde.

Si on est certain que les prochaines manifestations de protestation se tiendront à la date du procès du leader politique, on peut déjà affirmer que celles-ci seront interdites. En effet, toute manifestation de l’opposition, aussi pacifique qu’elle puisse être est frappé d’interdiction par les autorités camerounaises. Les manifestations de protestation du 8 octobre devraient donc connaitre le même sort et faire apparaître un autre bras de fer entre le régime camerounais et son opposition.

Par Camerounoye

Au Cameroun, procès sous haute tension du principal opposant, Maurice Kamto

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1149556/cameroun-maurice-kamto-arrestation-contestation-paul-biya

https://fr.africanews.com/2019/06/01/cameroun-marche-des-partisans-de-maurice-kamto-entre-infos-et-intox//

https://facebook.com

admin

Laisser un commentaire

Next Post

LETTRE OUVERTE A SON EXCELLENCE PAUL BIYA PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU CAMEROUN

mer Sep 25 , 2019
LETTRE OUVERTE A SON EXCELLENCE PAUL BIYA PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN, Dr. Modestine Carole Tchatchouang Yonzou Fille de la république
Demande de libération du professeur Maurice Kamto et les membres de la coalition

Inscrivez vous à notre Lettre d'information

Articles récents